Revelations

RevelationsLicencié abusivement d’un grand fabricant de cigarettes, Wigand se voit tiraillé entre sa clause de confidentialité et un journaliste qui l’incite à montrer au grand jour les pratiques abusives sur le tabac dont il a été le témoin, en tant que scientifique.

Une très belle oeuvre de Michael Mann (Heat, Le Dernier des Mohicans…) riche et intense. Il rassemble deux énormes acteurs que sont Al Pacino et Russell Crowe (qui a d’ailleurs pris un poids énorme pour le film) dans un face à face qui n’en est pas un, un peu à la manière de Heat, même si les contacts sont beaucoup plus nombreux. Ce qui étonne le plus dans ce film, ce sont les divers contre pieds. L’histoire évolue et nous fait passer dans la peau des deux personnages à tour de rôle.

La maîtrise de Mann permet une montée progressive de la pression. Tellement progressive que l’oppression devient quasiment insupportable. Construit en deux parties, le film permet de voir deux types de pressions bien différentes. Le récit est d’ailleurs particulièrement bien construit, car il permet d’éviter tout temps mort et de se concentrer sur les lourds enjeux moraux et physiques. La tension devient palpable et est extrêmement communicative.

Le duo d’acteurs y est aussi pour beaucoup. Al Pacino, toujours aussi charismatique dans son rôle de journaliste presque utopiste, anachronique, dans le monde de manipulation des médias, et des enjeux de la communication. La présence de Pacino permet de faire vivre ce personnage ayant toujours la flamme. De l’autre côté, Russell Crowe, méconnaissable en père de famille bedonnant, et parfait dans son rôle, finit de nous plonger dans cette spirale. On retrouve ainsi, tout comme dans Heat, un face à face entre deux acteurs très talentueux. Alors qu’on n’avait droit qu’à une scène les réunissant dans Heat, les nombreuses interactions sont toujours maîtrisées et conduisent à creuser les personnages.

Michael Mann, propose avec « Révélations », un film important, voire majeur. A travers les thèmes abordés, il communique de façon intelligente sur des valeurs de plus en plus bafouées et sur des situations vécues. Une histoire vraie revisitée avec beaucoup de talent et de charisme.

Le DVD édité par TF1 Vidéo a été travaillé. Les menus jouissent d’une agréable présentation animée en 3D (on circule dans le lycée) avec pas mal de transitions amusantes. Les bonus sont nombreux. On sent dans ce DVD une réelle envie de bien-faire.

Le making-of d’une quinzaine de minutes est un peu froid. Les tournages de scènes plus ou moins intéressantes sont mis bout-à-bout sans commentaire. Ca fait un peu bric-à-brac. Les interviews proposées, hormis celle du réalisateur et du scénariste, n’ont pas grand intérêt. Certains des acteurs ont vraiment du mal à trouver leurs mots. Les deux bandes-annonces proposées nous permettent de comparer la présentation radicalement différente d’un même film aux français et aux américains. Enfin, le DVD-rom proposé a peu d’intérêt. Aucun renseignement sur le film. Un glossaire technique proposé par TF1 assez bien fait (DD,DTS, Surround.).

Techniquement, le DVD est bon. L’image bénéficie de couleurs vives tout à fait dans l’ambiance du film. Le passage d’une couche à l’autre durant le film est un peu trop appuyé. Le son est correct (grosse différence entre les sons faibles et les sons fort, sursauts garantis !).

Le film exploite donc largement le support DVD. C’est plutôt une bonne surprise bien que les bonus constituent parfois un peu du remplissage. Mais ce DVD part d’un bon sentiment.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :